Menu

Stop aux idées reçues !

par marie à 16:47
03mai
Non, l’utilisation du papier n’est pas la cause de la déforestation. Au contraire !
Fotolia_1733249_M

Non, l’utilisation du papier n’est pas la cause de la déforestation. Au contraire ! Le papier contribue au développement de la forêt. Comment, nous direz-vous?

Voici quelques chiffres-clés afin de contredire les préjugés que nous entendons régulièrement :

 

  • 93% des bois utilisés par l’Industrie Papetière française proviennent de France. Les forêts françaises grandissent chaque année et occupent aujourd’hui plus d’un quart du territoire, soit 2 fois plus qu’à la Révolution.

 

  • 70% du bois utilisé dans la fabrication du papier est issu des coupes d’éclaircies réalisées par les forestiers. Ces coupes d’entretien favorisent la croissance de nombreux  arbres en éliminant les plus chétifs d’entre eux. Les 30% restants proviennent des chutes de scierie qui constituent des volumes importants de bois, destinés à l’élimination.

 

  • L’Industrie Papetière n’utilise pas seulement le bois comme matière première (40%), dans la fabrication de la pâte à papier, mais également…des papiers et cartons recyclés (60%). Ainsi, 6 millions de tonnes de carton et papier sont récupérés et retournent alimenter le cycle papetier.

 

Le papier est l’un des matériaux les plus labellisés et certifiés. Il est l’un des seuls à être à la fois naturel, renouvelable, non toxique et biodégradable. 98% des agendas Quo Vadis sont certifiés PEFC, les agendas restants étant constitués de papier recyclé. L’entreprise Quo Vadis est certifiée PEFC, ce qui assure la traçabilité du papier durant toutes les étapes de fabrication, des forêts gérées durablement à l’agenda. Ainsi, la fabrication du papier n’engendre pas la destruction des forêts mais contribue à leur développement durable.

Non, l’utilisation du papier n’est pas la cause de la déforestation. Au contraire ! Le papier contribue au développement de la forêt. Comment, nous direz-vous?
 

Voici quelques chiffres-clés afin de contredire les préjugés que nous entendons régulièrement :

 

  • 93% des bois utilisés par l’Industrie Papetière française proviennent de France. Les forêts françaises grandissent chaque année et occupent aujourd’hui plus d’un quart du territoire, soit 2 fois plus qu’à la Révolution.
  • 70% du bois utilisé dans la fabrication du papier est issu des coupes d’éclaircies réalisées par les forestiers. Ces coupes d’entretien favorisent la croissance de nombreux  arbres en éliminant les plus chétifs d’entre eux. Les 30% restants proviennent des chutes de scierie qui constituent des volumes importants de bois, destinés à l’élimination.
  • L’Industrie Papetière n’utilise pas seulement le bois comme matière première (40%), dans la fabrication de la pâte à papier, mais également…des papiers et cartons recyclés (60%). Ainsi, 6 millions de tonnes de carton et papier sont récupérés et retournent alimenter le cycle papetier.

Le papier est l’un des matériaux les plus labélisés et certifiés. Il est l’un des seuls à être à la fois naturel, renouvelable, non toxique et biodégradable. 98% des agendas Quo Vadis sont certifiés PEFC, les agendas restants étant constitués de papier recyclé. L’entreprise Quo Vadis est certifiée PEFC, ce qui assure la traçabilité du papier durant toutes les étapes de fabrication, des forêts gérées durablement à l’agenda. Ainsi, la fabrication du papier n’engendre pas la destruction des forêts mais contribue à leur développement durable. Non, l’utilisation du papier n’est pas la cause de la déforestation. Au contraire ! Le papier contribue au développement de la forêt. Comment, nous direz-vous?